Le marché immobilier affiche une bonne santé dans les Pyrénées-Orientales. Il affiche d’ailleurs une hausse spectaculaire des transactions. Les prix de l’immobilier ont enregistré une hausse de 13 % pour les appartements et de 9,8 % pour les maisons. Mais le manque de biens à vendre constitue un problème majeur.

Le coronavirus a eu un impact majeur sur le marché immobilier pyrénées orientales. Durant cette période, il y a eu une forte demande. Et cette tendance n’est pas prête de s’arrêter. Les ventes en un an, tous produits confondus, ont augmenté de 9,8 %. L’effet prix, amorcé en 2011, se poursuit. Le prix médian a augmenté de 11,4 %. D’ailleurs, l’agence immobilière Beautiful South propose une variété de biens immobiliers à vendre dans la région.

L’évolution du marché immobilier

La vague d’achats sans précédent après le premier confinement a permis au marché immobilier de Perpignan de se développer. En raison du confinement, les gens voulaient une maison avec un extérieur, les appartements sont également attractifs. Les ventes d’appartements anciens ont connu une hausse de 15 %, contre une baisse de 12 % pour les achats d’appartements neufs. Les ventes de maisons anciennes ont haussé de 14 % contre une baisse de 13 % des terrains à bâtir. La valeur médiane de l’appartement ancien est à hauteur de 1 980 euros le m2, soit une hausse de 13 %.

Sur l’ancien, la majorité des ventes sont enregistrées sur la plaine de la Côte et du Roussillon. Mais après quelques années moroses, Perpignan fait enfin un bond en arrière. Le prix du m2 de l’appartement ancien a augmenté d’environ 3,7 %. Le marché des logements anciens se développe, avec un prix médian de 190 000 euros contre 180 000 euros il y a plus de 10 ans.

La pénurie de terrains

La rotation des plans locaux d’urbanisme et des plans de prévention des inondations réduit l’offre foncière du département. Le pays est en pénurie de terrain, ce qui fait grimper ses prix. S’il n’a pas encore retrouvé sa valeur il y a 10 ans, il a gagné 17 % par rapport à 2016.

Le prix médian du m2 de terrain à bâtir s’élève à 75 400 euros. Il y a eu une très forte hausse dans le premier cercle de Perpignan. Les terrains à bâtir dans les communes de la périphérie de Perpignan, bien desservies, se vendent très vite malgré la hausse des prix. Nous assistons à un début de pénurie d’offre de terrains à bâtir compte tenu des mesures liées aux plans de gestion des risques et aux règles d’urbanisme.

Qui achète ?

Tous biens confondus, les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 30 % des acheteurs. Pour ceux qui veulent devenir agent immobilier dans cette région, ils peuvent toujours voir Cersa.

Il y a une forte demande de biens dans cette région. Les 50 à 59 ans représentent 20 % des acquéreurs, les 40 à 49 ans 21%. Les propriétaires gardent longtemps leur bien. Ils ne les revendent en moyenne que 15 ans après l’achat.

Beautiful South 13 avenue du Général Leclerc 66000 Perpignan +33 4 68 51 22 73

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.