Population très présente en France, les retraités peuvent prétendre à un prêt immobilier. Je vous livre les détails à ce sujet.

L’obtention d’un prêt immobilier à compter de sa soixantième année

Les banques commerciales ne sont pas toujours favorables aux demandes de financement immobilier pour les seniors. Selon les chiffres de l’INSEE, les pensions de retraite n’enregistrent plus d’augmentation significative depuis plusieurs années.

La référence implique le coût de la vie et l’inflation.

Les réactions des banques qui empruntent

L’accord de crédit immobilier aux seniors est assujetti d’un financement à court terme soit une moyenne de 10 ans. Comme les retraites ne sont pas évolutives, le taux d’intérêt fixe inclut des mensualités constantes.

Un apport s’avère indispensable sous peine de se voir refuser le prêt immobilier. La banque de réseau va tenir compte de l’âge du souscripteur.

Elle estime qu’il s’agit d’un facteur risque. Par ailleurs, la couverture assurance emprunteur ne couvre plus le décès à compter de 75 ans.

Ainsi, la prime d’assurance peut s’avérer très coûteuse. En effet, le taux d’endettement intègre le compte assurance.

Une formule novatrice chez un cabinet conseil

Conscient de la lacune des banques de réseaux, un Cabinet Conseil a pris une initiative importante. Elle propose un produit intitulé « le financement d’un projet immobilier pour senior ».

Ce produit novateur inclut une date de début de prêt à 90 ans maximum.  La durée d’âge de fin de prêt est de 95 ans.

Quant au taux d’endettement maximum d’un ménage, il culmine à 40 % après l’accord. A titre de comparaison, la banque de dépôt est de 33 % au maximum.

L’assurance souscripteur pour le prêt retraité

Même si souscrire à une assurance est optionnel, il vaut mieux adhérer. Cela permet de proscrire les cotisations d’assurance onéreuses à cause des surprimes liées à la déclaration d’état de santé.

Il est possible de souscrire à ce type de crédit immobilier via une assurance vie avec un bénéficiaire membre de la famille comme le conjoint survivant ou les enfants. Cette nouvelle offre de financement immobilier pour les plus de 75 ans est sans apport, avec une épargne faible, sans assurance emprunteur exorbitant.

Les autres options de cette formule

L’emprunt atteint 110 % de la valeur du prix d’achat dans le neuf. L’enveloppe de financement comprend les frais de mutation comme les frais d’acte et les frais annexes.

Il s’agit des frais d’agence et des frais de notaire. Retrouvez d’autres applications ici.

Crédit Photo : moncreditacredit.com & l-echo-des-seniors.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *