Comme prévu, la pandémie de coronavirus a eu un impact considérable sur le marché immobilier. Les ventes ont ralenti durant cette période. De nombreux secteurs ont attendu les mesures de déconfinement. C’est chose faite. L’annonce du gouvernement a été un soulagement pour les entrepreneurs.

Et le marché immobilier a pu souffler un peu après deux mois d’inactivité. Le redémarrage du secteur est marqué par le déconfinement. Il est maintenant temps de faire le bilan sur les conséquences de cette crise sanitaire sur l’industrie. Certes, il y a toujours eu des transactions lors du confinement, mais celles-ci ont été relativement faibles. D’ailleurs, on a assisté à une baisse considérable des transactions par rapport à l’année précédente. Malgré tout cela, le déconfinement a permis d’enregistrer un rebond du marché.

Les agences commencent à travailler

Les Français ont été obligés de rester à la maison durant ce confinement. C’était une période de réflexion pour de nombreuses personnes pendant laquelle ils se sont demandaient la manière d’améliorer leur qualité de vie. En effet, les gens ont remarqué que leur logement actuel ne leur convenait pas, surtout ceux qui vivent dans la capitale. La plupart aspirent désormais à avoir une habitation plus spacieuse avec un espace extérieur.

D’ailleurs, sur la toile, le terme « maison » a été très utilisé dans les moteurs de recherche. Cela reflète l’envie des gens de vivre dans des maisons plus grandes, quitte à s’éloigner de leur zone de prédilection. Les agences sont de plus en plus sollicitées par les consommateurs qui cherchent des biens. Ce déconfinement marque le retour à la normale des activités immobilières.

Les transactions ont baissé avant le confinement

Selon des rapports récents, il y a eu une régression de 47,9 % du nombre de compromis de vente avant le confinement. Cela a été attendu étant donné la situation d’incertitude qui a eu lieu en cette période. Il s’agit d’une baisse considérable. C’est d’ailleurs la première fois qu’un tel recul se produise sur le marché immobilier.

En général, les ventes sont stimulées selon les besoins de chacun. Les gens ont tendance à vendre, en cas de changements de projets ou encore parce qu’ils cherchent un logement plus grand, car la famille s’est agrandie. C’est ce genre de transaction qui a eu lieu avant le confinement. Il s’agit en somme d’un rebond technique. Mais jusqu’à maintenant, il est difficile de se prononcer sur l’avenir de l’industrie.

La stabilité des prix

La bonne nouvelle est que les prix sont toujours stables à l’heure actuelle. Certes, les experts se sont attendus aux baisses des prix, mais il n’en est encore rien. Les biens situés en campagne ont le vent en poupe, après ce confinement.

Cela s’explique surtout par le fait que les gens peuvent trouver des maisons plus grandes avec des jardins plus spacieux à des prix très compétitifs. La situation est encore incertaine, car le déconfinement n’est qu’à ses débuts et on peut donc prévoir à une reprise progressive du marché. Toutefois, on ne sait pas encore quand la tendance haussière va se produire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *