Le Parti socialiste au pouvoir a déposé au Parlement un amendement visant à imposer à hauteur de 10 % les retraites des résidents européens exonérées de taxe. La nouvelle loi concerne seulement les nouveaux arrivants.

Je vous propose plus de détails à ce sujet.

Les origines de l’exemption fiscale

En 2009,  le Portugal en pleine crise financière a voté une loi  destinée à attirer les étrangers à pouvoir d’achat élevé pour améliorer sa compétitivité. Le statut de « résident non habituel » s’applique aux entrepreneurs non-résidents exerçant des activités à haute valeur ajoutée et aux  bénéficiaires de pensions privées perçues à l’étranger qui viennent s’installer au Portugal.

Plus de 10.000 bénéficiaires

Cette mesure attractive est temporaire  car elle est valable 10 ans. Elle a attiré beaucoup d’étrangers désireux de passer leur retraite dans un lieu à la fois agréable, bon marché, sûr, sans payer d’impôt sur les revenus.

Ils sont plus de 10.000 à bénéficier de ce système, avec une majorité de Français. Pour en bénéficier, il faut passer au Portugal au moins 183 jours par an ou être propriétaire d’un bien immobilier.

Il suffit de faire une demande d’autorisation auprès de l’administration fiscale portugaise. Les retraités de la fonction publique sont exclus du dispositif.

Un constat divergent

Dix ans après son entrée en vigueur, cet avantage fiscal est d’abord jugé discriminatoire vis-à-vis des résidents portugais qui paient l’impôt sur le revenu. Les pays voisins du Portugal ne sont pas très heureux non plus.

En France, le Conseil d’Etat a contesté ce statut de « double exonération ». La Finlande et la Suède se plaignent du manque à gagner fiscal. Dès lors, le Portugal n’a plus besoin de ce dispositif fiscal.

Cette année, le pays va voter présentant un budget excédent de 0,2 % du PIB.

Les avantages possibles au Portugal

Les frais d’achat  immobilier restent limités par rapport aux autres pays européens. Il faut compter en moyenne entre 5 à 6% en incluant les taxes, les frais de notaire et d’avocat.

Avec un des plus bas niveaux de criminalité, le Portugal est le 3ème pays le plus pacifique du monde  Le Portugal dispose d’une profusion de golfs.

Les deux cents kilomètres du littoral de l’Algarve abritent trente ‘dix-huit trous’. Vous aurez également la possibilité de pratiquer les sports nautiques, l’équitation et du ski dans les montagnes du nord.

L’accès est facile et rapide  à partir de l’Europe. Depuis le Portugal, le reste de l’Europe méridionale et centrale demeurent accessibles.

Retrouvez plus d’infos ici.

Crédit Photo : lesechos.fr & femmeactuelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.