De nombreux seniors désirent également bénéficier des taux actuellement avantageux. Je vous livre plus d’infos à ce sujet.

Une période propice à l’emprunt

En effet, les taux sont encore bas notamment pour les durées à court terme. Ainsi, le taux avoisine les 0,8 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans et 1,20 % sur 20 ans.

Par ailleurs, le taux de crédit n’est pas assujetti à l’âge de l’emprunteur. En fait, il dépend surtout de l’apport et des revenus.

Il est erroné de penser que les seniors sont défavorisés par le taux du crédit. En réalité, l’emprunt entraîne un effet de levier du crédit immobilier afin de profiter d’un patrimoine plus fourni.

De plus, le décès de l’emprunteur senior permet le remboursement intégral de l’assurance et la transmission aux ayants-droits. Dans les faits, le crédit immobilier est une forme de préparation de la succession.

La situation actuelle de l’emprunt des seniors

A partir de 2020, un net recul est enregistré chez les emprunteurs de plus de 50 ans. Cette situation est due aux difficultés d’octroi de crédit.

Il s’agit surtout du taux d’endettement maximum. Il faut également tenir compte de la baisse du taux de l’usure.

Ce dernier défavorise les emprunteurs seniors à cause de l’augmentation du taux de l’assurance.

A propos du taux d’usure

Un taux d’usure correspond au taux maximum autorisé par un organisme financier pour un crédit à l’habitat. Le taux d’usure intègre le taux du crédit et le taux de l’assurance emprunteur, sans oublier les frais de dossier.

C’est la Banque de France qui détermine le taux d’usure en se basant sur les taux effectifs moyens. Ces taux moyens sont pratiqués par les organismes de crédit auxquels il est ajouté un tiers du montant obtenu.

Le taux d’usure est de 2,60 % pour les prêts de 20 ans et plus. Ce taux est de 2,52 % pour les crédits compris entre 10 à moins de 20 ans.

Malheureusement, l’assurance emprunteur augmente exponentiellement avec l’âge.

L’âge maximum de couverture de l’assurance

La couverture en assurance groupe est limitée à 75 ans. Il s’agit d’un âge de fin de prêt pour un emprunt à 55 ans sur une durée de 19 ans.

La délégation d’assurance autorise une couverture qui peut même aller à 90 voire 95 ans.

Un calcul plutôt défavorable

Pour un crédit de 10 ans d’un emprunteur de 50 ans, le taux d’assurance est entre 0,40 à 0,60 %. A 60 ans, le taux est entre 0,80 et 1,20 %.

Avec l’application du taux de crédit immobilier très bas, le coût global de l’assurance dépasse le montant total des intérêts. Cela peut aller jusqu’à 60 % du coût total du crédit.

Découvrez d’autres thèmes ici.   

Crédit Photo : jechange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.