L’artisanat du BTP a réussi à limiter la casse face à la crise sanitaire du Covid-19. Je vous présente la situation de ce secteur qui a su tirer son épingle du jeu.

Une forte demande dans le BTP

En 2020, les artisans du bâtiment ont enregistré une progression de 1,7 % par rapport à 2019. Cette embellie a permis la création de 28 000 emplois directs en France.

En effet, le confinement et le télétravail ont boosté les demandes de travaux de rénovation de l’habitat. Hormis l’artisanat classique, le marché de la transition et de la rénovation énergétique a connu une envolée.

L’objectif de la rénovation de l’habitat

La rénovation touche les travaux d’amélioration, de restauration et de remise à neuf d’un bien immobilier. La rénovation peut impliquer une résidence principale, une résidence secondaire ou un bien à visée locative.

La rénovation intègre des travaux esthétiques comme la pose de papier peint ou la peinture ainsi que la plâtrerie. Des travaux plus importants peuvent être sollicités comme l’isolation, le système électrique.

La réglementation en termes de rénovation

Les réductions d’impôt sont possibles si les travaux sont confiés à un professionnel. Il s’agit d’éléments comme les portes, les fenêtres, les cheminées.

Dans le cas de l’appartement, les parties privatives peuvent faire l’objet de rénovation chez les particuliers. En effet, les parties communes sont du ressort du syndic de copropriété.

C’est un organe d’administration de la copropriété. Il est décisionnaire pour la rénovation du système électrique, la tuyauterie générale, les façades, les balcons, entre autres.

A propos des aides rénovations

La mise en place de la prime rénovation et des aides travaux concerne trois raisons. En ce qui concerne l’aide énergétique, il  faut citer les aides d’isolation, les aides de changement de chaudière.

Pour l’aide de rénovation de l’habitat, elle englobe à la fois la rénovation énergétique et la réfection globale. Ce type d’aide est destiné aux foyers modestes.

Leur attribution obéit à des conditions de ressources. Quant à l’aide d’accessibilité, elle intègre les aides spécifiques à l’adaptation du logement aux personnes à mobilité réduite ou PMR.

Cette aide correspond aux seniors et aux individus atteints de troubles de la mobilité.

Les travaux possibles via les aides

Il faut retenir l’isolation du logement avec l’isolation des combles, des murs, de l’extérieur ainsi que le remplacement des fenêtres. Le changement du dispositif de chauffage inclut la pompe à chaleur, les divers types de chaudière.

L’aménagement pour PMR porte sur la salle de bains, le fauteuil monte escalier, entre autres. Retrouvez d’autres infos ici.   

Crédit Photo : leroy-renovation.com & travaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.