La luminosité d’un logement influe considérablement sur le confort et le bien-être des occupants de la maison. Ce critère fait, donc, partie des points à considérer sérieusement lors de l’achat d’un bien immobilier. La réalisation d’un diagnostic luminosité représente une solution efficace pour valoriser un bien immobilier proposé à la vente ou à la location. À l’issue de cette expertise, le spécialiste délivre un certificat qui met toute la lumière sur votre logement. Ce document complète les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente et permet de valoriser le bien.

Qu’est-ce qu’un certificat de luminosité ?

Le certificat de luminosité est un document officiel qui indique la durée quotidienne moyenne d’ensoleillement et de clarté d’un logement. Cette attestation est fournie par le diagnostiqueur immobilier après la réalisation de l’expertise.

Le diagnostic se porte sur :

  • le nombre d’heure d’ensoleillement moyen du logement. Le diagnostiqueur tient notamment compte de l’orientation du logement, de la superficie totale de chaque pièce, de l’étendue de l’ensemble des surfaces vitrées, du climat dans la zone géographique d’implantation du bien immobilier et d’autres caractéristiques importantes,
  • le volume d’éclairage naturel qui pénètre dans le logement pendant la journée,
  • les performances du bien immobilier en termes de luminosité en comparaison à la moyenne pour les logements situés dans le même secteur géographique.

L’opérateur de diagnostic réalise les mesures nécessaires au calcul de la durée quotidienne moyenne d’éclairage naturel et d’ensoleillement pour chaque saison. Le rapport se présentant sous la forme de cadrans illustrant la durée et le créneau horaire pour les deux indices. La clarté étant indiquée en bleu et l’ensoleillement en jaune pour une lisibilité plus facile. 

Le diagnostic luminosité ne fait pas partie des obligations du vendeur ou du bailleur. Toutefois, le certificat de luminosité constitue un véritable atout et permet notamment au vendeur de se différencier.

Pourquoi réaliser la mesure de luminosité d’un logement ?

La luminosité et l’ensoleillement d’un logement constituent un élément de confort et de bien-être des résidents. Les agents immobiliers soulignent que ces critères permettent aux acquéreurs de faire leur choix quand deux biens concurrents sont en short-list.  Grâce au certificat de luminosité, l’argument scientifique prévaut sur la parole du vendeur et permet de rassurer l’acquéreur même lorsque celui-ci a visité le bien un soir pluvieux d’hiver.

L’ensoleillement affecte notamment les performances énergétiques du logement. Une habitation qui profite d’un éclairage naturel optimal présente une consommation énergétique réduite. Une bonne luminosité naturelle évite aux occupants de devoir recourir à l’éclairage artificiel consommateur d’énergie. L’économie réalisée est particulièrement évidente pendant la saison hivernale. Par ailleurs, un intérieur bien exposé au soleil bénéficie d’un réchauffement naturel. Cela contribue, donc, grandement, à réduire le montant de la facture de chauffage. Ainsi, le certificat de luminosité contient des informations utiles qui peuvent influencer la décision des acheteurs et les aider à se décider plus rapidement.

En somme, une orientation idéale par rapport au soleil et un volume d’éclairage naturel supérieur constituent de véritables atouts pour un logement. Le propriétaire doit savoir valoriser chaque avantage de son bien immobilier pour optimiser la vente ou la location. D’où la nécessité d’établir un certificat de luminosité. Comme pour tous les diagnostics obligatoires, dans le cadre de la vente ou de la location, faire appel à l’expertise d’un technicien diagnostiqueur professionnel spécialisé et agréé vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour sécuriser votre transaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.