Pour estimer au mieux la valeur d’un bien immobilier, il convient de consulter des experts. Je vous dévoile quelques conseils utiles à ce sujet.

Le cas du notaire

Pour connaitre la valeur réelle d’un bien immobilier, un  notaire peut s’avérer utile. Ce professionnel est plus au fait des prix dans la région d’exercice.

L’expertise peut porter sur deux options. D’une part, le notaire remet un certificat d’expertise ou avis de valeur.

L’estimation du bien repose sur une méthode qui n’inclut pas l’audit du bien. Par ailleurs, le notaire étudie la valeur vénale du bien, via une expertise détaillée.

Il fournit plusieurs éléments à travers des cas de transactions similaires. Le notaire a recours à la base BIEN pour l’Ile de France et la base PERVAL pour les provinces.

Il s’agit de base de données sur les informations concernant les transactions de logement. Ainsi, les statistiques des prix notaires-INSEE sont accessibles.

Le tarif d’une expertise notariale repose sur le type de bien le temps consacré à l’étude et les recherches techniques.

L’estimation de l’agence immobilière

L’évaluation revient à l’agent immobilier. La majorité des agences effectuent des estimations gratuites.

Ainsi, les agences peuvent disposer de mandats de vente. Il vaut mieux réaliser des estimations auprès de divers agents immobiliers.

Les avis multiples permettent d’établir une moyenne.

Les sociétés d’études de valeur

Il est possible de contacter les experts immobiliers agréés auprès des tribunaux. Il s’agit d’un prestataire indépendant plus objectif pour estimer la valeur réelle d’un bien immobilier.

Ces spécialistes peuvent évaluer des appartements, des maisons individuelles, des terrains, des locaux commerciaux, des bureaux, entre autres. L’expert peut agir pour une estimation avant  vente, un redressement fiscal, une succession, un divorce, une déclaration d’IFI, etc.

Cette catégorie d’estimation peut figurer parmi les frais à payer dans le cadre d’une vente immobilière.

Une étude effectuée par le propriétaire du bien

Après avoir sollicité soit un notaire, un agent immobilier ou un expert agréé, le propriétaire de bien reste le seul décideur du prix de vente. Il ne faut pas se baser sur l’estimation la plus optimiste. Il convient de fixer le prix de façon réaliste pour réussir la vente dans les meilleurs délais.

Il est conseillé de faire l’étude du marché immobilier local. Il faut parfaitement connaitre les caractéristiques spécifiques du bien.

Cela concerne la surface, les travaux potentiels, la qualité du terrain, le type d’emplacement. Suite à la situation du quartier, l’estimation est beaucoup plus lisible.

L’étude des offres des annonces immobilières de la concurrence permet d’avoir une idée du positionnement à adopter. Il faut miser sur un prix attractif afin que le bien se vende rapidement.

Retrouvez plus de thèmes ici.   

Crédit Photo : linternaute.fr & generaleimmobiliere73.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.